Conçu et écrit pendant ma captivité, le “ Quatuor pour la fin du Temps ” fut donné en 1ère audition au Stalag était enseveli sous la neige. Nous étions 30.000 prisonniers (Français pour la plupart, avec quelques Polonais et Belges)…/The  “Quatuor pour la fin du Temps ” (Quartet for the end of Time) was conceived and composed during my captivity and it was first performed in Stalag VIII on 15 January 1941. This took place at Görlitz in Silesia, in atrocious cold. the Stalag was buried in snow. We were 30.000 prisoners (most of us French, with a few Poles and Belgians)…

ARN63611 entier

Cliquez ici pour écouter, acheter ou télécharger


 Les quatre instrumentistes jouaient sur des instruments cassés : le violoncelle d’Etienne Pasquier n’avait que 3 cordes, les touches de mon piano droit s’abaissaient et ne se relevaient plus. Nos costumes étaient invraissemblables : on m’avait affublé d’une veste verte complètement déchirée, et je portais des sabots de bois. L’auditoire réunissait toutes les classes de la société : prêtres, médecins, petits bourgeois, militaires de carrière, ouvriers, paysans. Lorsque j’étais prisonnier, l’absence de nourriture me donnait des rêves colorés : je voyais l’arc-en-ciel de l’Ange, et d’étranges tournoiements de couleurs. Mais le choix de “ l’Ange qui annonce la fin du Temps ” repose sur des raisons beaucoup plus graves.

The four instrumentalists played on broken instruments : Etienne Pasquier’s cello had only three strings, the keys of my upright piano stuck when pressed. Our costumes were incrdible: I had bee rigged out in a green jacket that was all torn and I wore wooden clogs. In the audience there were all classes of society: priests, doctors, members of the middle class, regular soldiers, workers and peasants. When I was a prisoner, lack of food made me dream in colour: I saw the Angel’s rainbow and strange, swirling colours. But I chose “the Angel who announces the end of Time” for far more serious reasons.

N’hésitez pas à nous contacter pour nous demander le livret intégral