Musique et poésie dans la Bogotá coloniale (17e-18e siècles) – En guise de point final à sa conquête du Nouveau Monde, l’Espagne divisa ses colonies en deux énormes vice-royautés — le Pérou et la Nouvelle-Espagne — correspondant géographiquement aux deux anciens empires conquis, les Incas et les Aztèques. Puis, ces nouvelles entités furent à nouveau scindées, afin d’en contrôler plus efficacement la démographie et les vastes étendues. L’une d’elle, dépendante du Pérou, prit le nom de « Nouvelle Grenade » entre 1717 et 1724 puis, de manière définitive après 1740. Correspondant aux états modernes de Colombie, Equateur et Pérou, elle établit sa capitale à Santafé de Bogotá… / Music and poetry in Colonial Bogotá (17th-18th c.) – Upon the conclusion of the conquest of the New World, Spain divided its colonies into two enormous viceroyalties -New Spain and Peru- geographically corresponding to the two large conquered empires, the Aztec and the Incan. As time went on, these viceroyalties were subdivided into smaller ones, in order to obtain a more efficient administration of the huge territories and their increasing population. One such subdivision of the viceroyalty of Peru was that of New Granada, temporarily between 1717 and 1724, and definitively after 1740. This new viceroyalty, which covered the areas of contemporary Colombia, Ecuador and Peru, had as its capital the city of Santafé de Bogotá…

ARN68789 entier

Cliquez ici pour écouter, acheter ou télécharger


Fondée en 1538, Santafé de Bogotá, était à l’origine une cité dite de « seconde catégorie ». Située à 2600 mètres au-dessus du niveau de la mer, au centre de ce qui constitue actuellement la Colombie, la ville ne possédait pas de rivage et n’était finalement qu’une étape sur la route de Lima (capitale de la vice-royauté du Pérou), qui ouvrait sur l’Océan Pacifique après avoir traversé, par les terres, le détroit de Panama. Dans la Colombie du 16e siècle, c’est surtout Carthagène qui prédominait, comme passage obligé vers l’Amérique du Sud.

Founded in 1538, Santafé de Bogotá was initially a city of secondary importance. Located at 2,600 meters above sea level in the center of –what is now Colombia, the city did not have major rivers nor was it an intermediate port en route to Lima (capital of the viceroyalty of Peru), which was approached via the Pacific Ocean after crossing overland the Strait of Panama. In 16th century Colombia, Cartagena was the main city because of its advantages as a Caribbean port of entry into South America.

 N’hésitez pas à nous contacter pour nous demander le livret intégral