Simion Stanciu « Syrinx », est né à Bucarest le 23 décembre 1949 dans une famille de musiciens ; son père et ses cinq frères étaient tous des instrumentistes de talent. Il fait ses études au Conservatoire de cette ville, joue de plusieurs instruments et fait également de la composition…/ Simion Stanciu « Syrinx », was bom into a musical family on 23rd December 1949 in Bucharest. His father and his five brothers are all talented musicians. He studied at the Bucharest Conservatoire. He plays several instruments and also composes…

Simion Stanciu "Syrinx" - The Classical Panpipe avec Walter Artho au piano

Cliquez ici pour écouter, acheter ou télécharger


Par l’originalité de ses interprétations et sa grande virtuosité, il s’est attiré des éloges dithyrambiques : « Le Paganini de nos jours » ou même « le roi de la flûte de Pan », peut-on lire dans la presse américaine. Syrinx, personnage hors du commun, dépasse souvent les limites de son instrument mythique, qui est très connu dans la musique folklorique de Roumanie. Il a composé et adapté pour la flûte de Pan de nombreuses pièces en tous genres. Pour ses adaptations « classiques », il a toujours respecté les tonalités originales. N’oublions pas que la flûte de Pan existe depuis plus de 5000 ans avant Jésus-Christ. Elle était jouée à l’époque de Mozart, dans les campagnes roumaines. Il est certain que si le grand compositeur avait connu l’interprète et la chaleur de son instrument, il aurait certainement composé de nombreuses pièces pour la flûte de Pan. Syrinx a fait une adaptation du concerto en sol majeur K. 313 de Mozart, ainsi que du concerto en sol majeur de Quantz, publiés dans un album où il joue avec l’Orchestre de Chambre de Lausanne sous la direction de Armin Jordan. Sa carrière musicale l’a amené à jouer à New-York, Pékin, Londres, Tokyo, Montréal, Moscou, Vienne, etc. Il joua devant la reine d’Angleterre à l’occasion du fameux « Royal Command Performance », avec son ensemble folklorique roumain. Passionné de son instrument, Syrinx a ouvert une école, afin de transmettre son art à de jeunes adeptes de la flûte de Pan. Dans ce cadre-là, il était normal qu’il commence à apprendre à sa fille Simona à jouer de cet instrument à l’âge de huit ans. Avec un tel professeur, la petite Simona fit des progrès si réjouissants que son père composa, avec Benoît Kaufman, une pièce intitulée Leçon de flûte, pour la jouer en duo avec elle. Pour mieux comprendre la magie de l’instrument et pour améliorer encore sa sonorité, Syrinx fabrique lui-même, avec l’aide de sa femme, les flûtes de Pan. Il en a fabriqué une vingtaine qu’il refuse de vendre, mais qu’il mit à la disposition de ses élèves. Simion Stanciu Syrinx est décédé des suites d’une longue maladie en juillet 2010.

He has been eulogized by the critics for the originality of his interpretations and for his virtuosity: ‘The Paganini of our time’ or even ‘the king of the panpipe’ to quote the American press. Syrinx is an extraordinary musician who often surpasses the limits of his instrument, which is a well-known feature of Romanian folk music. He has composed and adapted many pieces for the panpipe, in a variety of styles. He has however always respected the original tone in his ‘classical’ adaptations. The panpipe has of course been in existence since 5000 BC. It was played in Mozart’s time in the rural areas of Romania. If the great composer had met this player and been acquainted with the warmth the instrument conveys, he would surely have compo-sed many pieces especially for the panpipe. Syrinx has adapted the G major Concerto K.313 by Mozart, as well as the G major Concerto by Quantz, released in an album with the Lausanne Chamber Orchestra conducted by Armin Jordan. His musical career has included performances in New York, Peking, London, Tokyo, Montreal, Moscow, Vienna, etc. He and his Romanian Folk Music Ensemble played for      H. M. Elizabeth II at the famous Royal Command Performance in England. Being a great enthusiast for his instrument, Syrinx has opened a school in order to pass on his art to young adepts of the panpipe. In the circumstances it was only normal that he should begin to teach his daughter Simona when she was eight years old. With the help of her excellent teacher, Simona made such astonishing progress that her father and Benott Kaufman composed a piece called Leçon de flute (Panpipe lesson) which he plays in duet with her. In order to understand the instrument’s magical qualities more fully and to further improve its tone, Syrinx, with the assistance of his wife, makes his own panpipes. He has made twenty or so, which he refuses to sell but which he does allow his pupils to use. Simion Stanciu Syrinx has died following a long illness in july 2010.

N’hésitez pas à nous contacter pour nous demander le livret intégral