L’origine du flamenco est controversée. On a voulu y trouver des éléments byzantins provenant de l‘église espagnole primitive, des influences arabes ou juives datant du Moyen-Age, et surtout la marque d’un art qui serait venu d’Orient avec les Gitans, qui pénétrèrent en Espagne dès 1447. / There are various conjectures about the origins of flamenco. Somes ay that it contains Byzantine elements from the early Spanish Chrich; others see Arab or Jewish influences dating from the Middle Ages. Above all, it is possiblethat itw as brought to Spain by the Gypsies, when they arrived from the East from 1447 onwards.

ARN64600 Jaq.

Cliquez ici pour écouter, acheter ou télécharger


Ce qui est sûr, c’est que, quels qu’en soient les ingrédients, le flamenco est une synthèse unique, forgée au cours des siècles sur le sol andalou par un peuple déterminé à transcender sa misère au moyen, de la musique et de la danse. Domingo et Luis aiment à dire que José de la Negreta est un phénomène et que le fait qu’il chante si bien tient du miracle : en effet, si de nombreux guitaristes et danseurs ont pu développer leur talent hors Andalousie, et même hors d’Espagne, il demeure tout à fait exceptionnel qu’un chanteur puisse faire de même. En effet, l’art du cante demande une intimité particulière avec la terre andalouse. Il ne s’acquiert qu’au contact des aînés, par une longue imprégnation, et sa transmission ne fait jamais l’objet d’un apprentissage formel, il faut avoir ça dans le sang !…

But whatever its origons, one thing is certain: flamenco is the result of a unique combination of elements, built up over the centuries in Andalusia by the people whose poverty gave impetus to their music and dance. Domingo and Luis say José de la Negreta is ‘a phenomenon’: it is a miracle that he is such a fine singer. Indeed, although many guitarists and dancers have developped their skills outside Andalusia, and even outside Spain, it is quite exceptional for a singer to do so. Normally, success in the art of cante requires a closeness to one’s Andalusian roots; the art is passed on from generation to generation and is leaned by immersion in the flamenco milieu. It is never lernaed by formal training: It has to be in the blood!…

N’hésitez pas à nous contacter pour nous demander le livret intégral