Les deux concertos pour violon de Chostakovitch sont dédiés au grand violoniste David Oïstrakh qui en fut aussi le créateur. Le premier fut écrit entre 1947 et 1948 mais sa première audition n’eut lieu qu’en 1955. / Chostakovitch’s two violin concertos are dedicated to the great violinist David Oïstrakh, who also gave the first performances. The Violin Concerto N°1 in A minor was written between 1947 and 1948 but it was not played publically until 1955. 

ARN48326 entier

Cliquez ici pour écouter, acheter ou télécharger


En 1948, en effet, Chostakovitch fut la cible d’une campagne « antiformaliste » orchestrée par le Parti en la personne d’Andreï Jdanov. Ne voulant pas courir le risque d’une surenchère, il préféra différer la création de son œuvre, attendant « des jours meilleurs ». Voilà pourquoi cette partition possède deux numéros d’opus, 77 et 99, suivant qu’on considère l’époque de sa composition ou celle de sa création. Le deuxième concerto fut, quant à lui, composé vingt ans plus tard. Il fut créé en 1967, à une période où le compositeur était aussi en butte à des attaques officielles.

Indeed, in 1948, Chostakovitch was the butt of an ‘anti-formalist’ campaign orchestrated by the Party in the person of Andreï Jdanov. Not wishing to run the risk of making the situation worse, he preferred to postpone the premiere of his work and wait for ‘better times’. This explains why the score possesses two opus numbers: 77 and 99, depending on whether numbering is based on its composition or on the date of first performance. The Violin Concerto N°2 in C sharp minor was composed twenty years later. It was premiered in 1967, at a time when the composer was again under attack from official quarters. Dominique Druhen, translation by Mary Pardoe

N’hésitez pas à nous contacter pour nous demander le livret intégral