Bartok écrivit ses quarante-quatre duos pour deux violons en 1931. Ils sont répartis et publiés à l’origine en 4 cahiers, dans l’évidente disposition d’un parcours progressif et pédagogique. De fait Bartok n’a jamais caché ses intentions à propos de cette partition, affirmant qu’elle fut écrite « afin que les élèves, dès leurs premières années d’études, puisse jouer ces œuvres dans les qu’elles se trouvent la simplicité naturelle de la musique du peuple et aussi ses particularités mélodiques et rythmiques  » /  Bartok wrote his forty-four Duos for two violins in 1931. They were originally presented and published in four books, obviously arranged with a progressive, educational approach. Indeed, Bartok always made his intentions quite clear where this score was concerned, declarinf that he was written to enable « pupils, from their very first years of study, to play works in which the natural simplicity of folk music is to be found and also its melodic and rhythmic features ».

ARN48327 enrier

Cliquez ici pour écouter, acheter ou télécharger


…Les Duos ne sont donc pas destinés exclusivement à l’interprétation publique, qu’elle soit celle du concert ou du disque, peut-être même pas du tout. Le compositeur a donc prévu en tête de partition, un arrangement possible, non exclusif d’autres possibilités, qui nie la progression logique, afin que puisse être constitué un véritable programme pour un récital. La matière des Duos est essentiellement populaire. Bartok, on le sait, est le premier compositeur qui ait prévu avec sérieux et méthode des recherches ethnomusicologiques. Cette démarche s’accompagne, sans exception possible, d’une totale invention dans le domaine de la composition. Dans les Duos comme dans tout son œuvre, Bartok s’est largement inspiré de traditions populaires ; jamais pourtant, il n’a eu recours à la transcription, réservant cette pratique au domaine proprement dit du collectage. Ce que l’on a appelé le « folklore imaginaire » de Bartok – une expression d’ailleurs assez impropre – délimite bien cette partition stricte entre les activités scientifique et créatrice chez le compositeur.

…It is clear therefore that the Duos were not intented solely for public performance, either concert or recording – and it is possible that they were not intended for such as at all. At the top of his score, the composer gives a possible (but by no means exclusive) arrangement of the pieces for performance in recital, thus discarding the original, logical progression. The material used in the Duos is essentially of folk origin. As we know, Bartok was the first composer to carry out through, methodical folklore research. At the same time, in his own compositions, he was totally – without any possible exception – inventive. In the Duos, as in all his works, Bartok took a great deal of inspiration from traditional folk music, but he never used transcription, a practice he reserved exclusively for his collecting work. The composer’s creative and scientific activities were, in fact, kept quite separate.

N’hésitez pas à nous contacter pour nous demander le livret intégral