Voici notre 8ème album et le 1er entièrement dédié à un seul pays. Il est tout à fait normal qu’il soit associé à l’Argentine, la plupart des membres des Calchakis étant argentins. / Here is our 8th compact recording and the first dédicated entirely to a single country. It is perfectly natural that it should be devoted to Argentina, since most members of the Calchakis group come from there.

ARN44074 entier

Cliquez ici pour écouter, acheter ou télécharger


On peut diviser notre pays en 5 grande régions musicales : le Nord, le Sud, l’ouest, le Nord-Est et le Centre ; chacune de ces parties est très différenciée des autres, les rythmes n’y sont pas les mêmes. Dans le nord, formé par les provinces de Jujuy, Salta, Catamarca et une partie de la Rioja, on trouve ne forte population d’origine précolombienne. Cela se reflète dans la musique, surtout pour la province de Jujuy. Les morceaux 2, 5 et 17 (rythme de « Carnavalito »), les thèmes 9 et 19 (rythme de « Bailecito ») et les morceaux 12 et14 (rythmes de « Yaravi » et « Vidala ») représentent cette région. La musique du sud est le reflet du « Gaucho » qui habitait ces contrées, c’est-à-dire les provinces de Buenos Aires et la Pampa. Les mélodies sont très souvent mélancoliques, thème 8 et début du 11 (rythme de « Milonga »), parfois déchaînées comme un cheval au galop, morceaux 10 et 20 (rythmes de « Malambo » et « Triunfo »). L’Ouest s’appelle région Cuyana, formée par les provinces de Mendoza, San Juan et San Luis. Les deux premières sont limitrophes du Chili et leur musique s’en ressent, comme en témoignent les thèmes 1 et 8 (rythme de « Cueca »). Le Nord-Est, connu plutôt sous le nom de Litoral, se trouve à proximité du Paraguay. En font partie les provinces de Corrientes, Misiones, Formosa, Chaco et une partie de Santa Fe et Entre Rios. Le voisinage du peuple guarani se fait sentir dans les morceaux 6, 16 et 11, les deux premiers en rythme de « Chamamé », et le troisième en rythme de « Galopa » (partie rapide de la chanson). C’est finalement lé région du Centre qui est la plus représentative de l’Argentine. Elle englobe les provinces de Santiago del Estero, Tucuman, la Rioja, le nord de Cordoba et une partie de Salta et Catamarca. C’est là qu’on trouve les rythmes argentins les plus personnalisés comme la « Zamba » morceau 4, la « Chacarera » thèmes 3, 7 et 13 et la « Chaya » chanson 15. Je ne parle pas de la Patagonie (tiers inférieur du pays) qui est une région presque inhabitée, ni du Tango car celui-ci représente exclusivement la ville de Buenos Aires.

 Our country can be divided into five musical regions: the North, the South, the West, the North-East and the Center; each od these parts being very different from the others, the rhythms are not the same. In the North, made up of the provinces of Jujuy, Salta, Catamarca and a part of la Rioja, one finds a high proportion of the population that are pre-colombian in origin. This is reflected in the music, especially in Jujuy province. Pieces 2, 5 and 17 (« Carnavalito » rhythm), themes 9 and 19 (« Baleicito » rhythm) and pieces 12 and 14 (rhythms of « Yavari » and « Vidala ») represent this region. Te South faithfully reflects « Gaucho » who inhabited these lands, that is to say, the provinces of Buenos Aires and La Pampa. Melodies are often melancholy, themes 8 and the start of 11 (« Milonga » rhythm), at other times, unleashed like a horse in full gallop, pieces 10 and 20 (« Malmbo » and « Triunfo » rhythms). The West, formed by the province of Mendoza, San Juan and San Luis, is called the Cuyana, region. The first share bordes with Chili and their music echoes this, as you will hear, for example in themes 1 and 18 « Cueca » rhythm). The North-East, best known under the name of Litoral, is to be found close to Paraguay. The provinces of Corrientes, Misiones, Formosa, Chaco and a part of Santa Fe and Entre Rios are all parts of it. The nearby voices of the guarani poeple is heard in pieces 6, 16 and 11, the first two in « Chamamé » rhythm, and the third in the rhythm of « Galopa » (the rapid part of the song). Finally the Center region which is the most representative of Argentina. It includes the provinces of Santiango del Estero, Tucuman, La Rioja, the north of Cordoba and a part of Salta and Catamarca. Here one finds the most « personalized » rhythms of Argentina such as the « Zamba » of piece 4, the « Chacarera », themes 3, 7 and 13 and the « Chaya », song number 15. I have not mentionned Patagonia (the lower third of the country) a region almost totally uninhabited, nor Tango, since they represent exclusively the city of Bueno Aires. Hector Miranda

N’hésitez pas à nous contacter pour nous demander le livret intégral